voir résolution écran AU-DELA DU MIROIR voir résolution écran


Dogmes chrétiens restant 

Accueil Présentation Conférences Notre livre
Enseignements Médiumnité
Faire son deuil Calendrier conférences Livres Contacts Associations amies Sites amis

Les techniques de communication L'organisation de l'Au-delà
Introduction Religions du livre Réincarnation L'Etre humain Passage dans l'Au-delà Fonctionnement de l'Au-delà
Karma Samsara Gilgul Dogmes chrétiens restants
Lettre ouverte au Pape
Connaissance des vies antérieures Obsession Epilogue pour
l'Homme
Les animaux et l'Au-delà

Après toutes ces explications, issues des enseignements de l'Au-delà, sur notre constitution et sur le sens de notre vie sur cette terre, que reste-t-il des dogmes des Eglises chrétiennes ?

 Le péché originel. Nous avons vu que nous sommes libres, mais donc responsables de nos actes. C’est déjà difficile à accepter vie après vie, pour ne pas en plus prendre sur le dos le fardeau d’un autre ! Essayons déjà d’assumer nos bêtises, progressons lentement, chacun à notre rythme. La récompense sera au bout du chemin.

 Jésus est donc le fils de Dieu, au sens où nous sommes également fils de Dieu. Dans les quatre évangiles, il ne dit jamais qu’il est Dieu, ni même fils unique de Dieu. Il se dit fils de l’homme !

Certes c’est une âme très évoluée, venue en mission sur terre par compassion pour nous, car il avait terminé son cycle de réincarnations successives.

Il est venu compléter le message de l’Ancien Testament, maintenant que l’humanité en est à son adolescence et qu’elle est capable d’accepter des concepts plus délicats que les rapports de force de l’Ancien Testament. Son seul commandement c’est développer l’AMOUR entre les hommes. Il est venu nous monter qu’après la mort, il y avait une autre vie, avec un corps glorieux, non physique, et que cela sera notre situation à tous. Donc pas de résurrection de la chair, ni à la fin des temps, ni tout de suite après la mort.

 Jésus ne rachète aucun péché des hommes. Ceux qui vivaient avant Jésus et ceux qui vivront après devront progresser dans l’Amour, nous sommes seuls responsables de notre avenir. Il est bien entendu possible de demander de l’aide à nos guides, notre ange gardien, à Jésus ou à Dieu. Jésus peut être un médiateur mais pas un rédempteur.

 Marie est une jeune femme, vierge avant de connaître Joseph. Ils ont conçu ensemble, le corps physique de Jésus qui devait impérativement être fils biologique de Joseph pour que Jésus descende de David (ancêtre de Joseph) afin de vérifier la prophétie de l’Ancien Testament.

Les prêtres intégristes qui disent « Marie toujours vierge » au lieu de « la vierge Marie » ne semblent pas savoir qu’aujourd’hui tout le monde a admis que Jésus avait des frères et soeur !

 Marie immaculée conception. C’est un dogme récent proclamé en 1854 par le pape Pie IX : 
« La bienheureuse vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus –Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel. »

Tout ceci est une construction intellectuelle de religieux qui après avoir transformé Jésus en Dieu, ne pouvait pas moins faire pour Marie que la mettre sur un piédestal. Alors, me direz-vous et qu’en est-il de l’apparition de Lourdes, où la dame s’est fait reconnaître par ce terme « d’immaculée conception » ?  S’il s’agit effectivement d’une apparition de Marie, elle a pu utiliser ce terme par dérision, sachant que Bernadette ne serait pas accusée de mensonge, puisque ces subtilités n’étaient connues que de la hiérarchie catholique et non du pauvre peuple d’où venait Bernadette.

Une seule église d'origine chrétienne accepte le principe de la réincarnation, c'est l'Eglise Catholique Libérale : voir le site: http://www.eglise-catholique.org

Le catéchisme(1) de l’Eglise catholique est un énorme pavé de 676 pages. Il est tellement rempli de mystères qu’il faut un aussi gros pavé(2) de 666 pages pour tenter de les expliquer ! Ce qui a conduit l’abbé Pierre à écrire dans son dernier livre(3), qu’il était « croyant quand même », c'est-à-dire "ne comprenant pas". 

J’espère dans ces quelques pages avoir éclairci beaucoup de ces mystères.

1. Catéchisme de l’Eglise Catholique Edition Mame-Plon

2. Guide des difficultés de la foi catholique Edition Cerf

3. Mon Dieu Pourquoi (page 105) par l'abbé Pierre  Edition Plon 2005



LETTRE OUVERTE AU PAPE FRANCOIS

Nous regrettons que les églises se vident et que les parents ne transmettent plus la foi à leurs enfants. Mais que faisons-nous pour améliorer les choses ? Nos dogmes sont vieux de 2000 ans et nous en avons ajouté de plus incroyables au 19ième siècle. Avons-nous vraiment le souci des plus démunis et quelles explications proposons-nous aux malheurs du monde et des personnes ?

Au 21ième siècle, l’humanité a de plus en plus accès à l’éducation qui, malgré ses lacunes, arrive à donner aux personnes des capacités d’analyse qui ne sont plus celles des siècles précédents. Il leur est maintenant impossible de croire sans un peu de raisonnement.

Nous sommes fâchés avec les Juifs et les Musulmans à cause de notre Dieu en trois personnes. La fameuse Trinité ! Le Saint Esprit est la force, la sagesse, la puissance de Dieu. Pourquoi vouloir en faire une personne ?

Jésus serait Dieu ? Mais revenons aux textes ! Jamais Jésus ne dit cela. « Je suis le fils de l’Homme, je vais prier mon Père ». S’il était Dieu, lui-même, il ne dirait pas cela !

La secte des arianistes au début du christianisme[1] ne croyait pas à la divinité de Jésus, mais elle a été massacrée, après sa condamnation au concile de Constantinople en 381 et la secte dominante a imposé ce dogme qui nous vaut tant de haine de la part des Juifs et des Musulmans.

Et le mystère de sa naissance ! La Vierge Marie enceinte grâce au Saint Esprit ! D’ailleurs, seul l’Evangiles de Mathieu le dit clairement ! Ce dogme est incompatible avec la prophétie de l’Ancien Testament[2] qui dit que le Messie sera issu de la descendance de David. Dans la famille de Jésus, c’est Joseph qui est issu de la famille de David. Donc si Jésus doit être descendant de David, il doit être le fils biologique de Joseph. Cette conception était celle de Nestorius, condamné au concile d’Ephèse en 431.
Jésus n’est donc qu’un prophète et non pas Dieu, ce n’est déjà pas si mal, car son enseignement est magnifique.
Si nous changeons tout cela, nous apportons un peu de crédibilité à nos croyances et nous pourrons alors dire avec les Juifs et les Musulmans que Dieu est unique !

 Les plus démunis sont la priorité des échelons de la base, des paroisses, mais qu’en est-il dans la hiérarchie ? Il est vrai qu’un pauvre en mauvaise santé regarde plus facilement le ciel, qu’un riche bien nourri. Les pauvres auraient sans doute moins de difficultés s’ils n’avaient pas tant d’enfants. Il faut cesser l’injonction : « croissez et multipliez », valable à l’aube de l’humanité, mais plus aujourd’hui. Mais vous vous obstinez à leur refuser l’autorisation d’utiliser le préservatif ! Les prétextes en sont fallacieux, mais la réalité est qu’ils doivent rester pauvres et qu’ils doivent faire des enfants pour que les chrétiens soient plus nombreux que les musulmans. Voilà en tout cas ce que le monde non catholique et de plus en plus de catholiques comprennent et pensent. Il est de votre responsabilité de changer tout cela. Ce serait d’ailleurs un excellent complément à votre encyclique « Laudato si » sur l’écologie humaine, sans se cacher derrière le pseudo égoïsme des riches !

Nous sommes dans l’impossibilité d’expliquer simplement la diversité des destins humains et donc le sens de la vie. Le pape Benoît XVI l’a dit[3] lui-même : « je me pose les mêmes questions : pourquoi certains doivent souffrir alors que d’autres vivent sans problèmes ? Nous n’avons pas les réponses ».
Les explications habituelles, par la grâce et la prédestination, bien que faisant partie du catéchisme officiel, ne sont même plus mises en avant, tellement elles sont ringardes, remettant en cause Dieu-Amour. Le Pape a donc dit qu’il ne savait pas !
Aujourd’hui 35% de la population mondiale accepte la réincarnation comme explication aux soucis de nos vies quotidiennes. Bien entendu, il ne s’agit pas d’accepter la réincarnation bouddhiste qui nie l’âme individuelle, ni la réincarnation hindouiste, qui accepte les castes, mais au contraire une réincarnation avec les vertus chrétiennes.

Voici donc trois pistes qui pourraient nous rendre plus crédibles et permettre d’entraîner beaucoup de monde dans le sillage de la nouvelle chrétienté et donc, de remplir à nouveau les églises.

[1] Richard E. Rubinstein, Le jour où Jésus devint Dieu, Editions la Découverte, 2001

[2] Isaïe 11,1

[3] Talk-show du 22 avril 2011 sur RAI 1



Nota : vous n'êtes pas obligés d'adhérer  à ces croyances pour que vous puissiez contacter vos défunts. Les contacts sont du domaine de la physique, les croyances ne sont que des croyances.
 


voir définition écran
http://www.copyrightdepot.com
Tous les textes des pages ENSEIGNEMENTS ont fait l'objet d'un dépot de copyright 44825 .
Toute utilisation commerciale sous quelle forme que ce soit (livre, film, DVD, CD etc...) est interdite.
Toute utilisation personnelle est autorisée sous réserve de donner la source et les références du copyright.

Sauf indications contraires, toutes les citations de la bible sont issues du site:  http://environnement.ecoles.free.fr/bible/
Informations légales
Retour haut de page
Mise à jour: 02 08 2017